14 juin - Hubbub / ONCEIM / e-SaxBow - Paris

Dimanche 14 juin à 20h30
Eglise Saint-Merry - 76 rue de la Verrerie - Paris 04
Métro Hôtel de Ville / Rambuteau / Châtelet-les-Halles
PAF : 12€ (plein) / 10€ (abonnés) / 8€ (étudiant-RSA)

L’ONCEIM joue Gruidé de Stephen O’Malley
Acteur majeur de la scène drone doom, death doom et expérimentale, Stephen O’Malley (né en 1974 dans le New Hampshire et résidant actuellement à Paris) est le fondateur de Sunn O))), membre de KTL avec Peter Rehberg et ancien membre de Khanate. Ses performances sont souvent décrites comme des moments de soulèvement, où la narration extrêmement lente pendant laquelle les volumes élevés déclenchent l’écoute du corps tout entier.
Il s’est lancé en 2014 à l’occasion du festival CRAK dans une aventure musicale inédite : écrire pour la trentaine d’improvisateurs de l’ONCEIM, inventeurs d’un nouveau mode de jeu collectif en grand ensemble dans une approche plastique du sonore où chaque musicien a un rôle créatif majeur, la musique se construisant sur sa virtuosité singulière et le vocabulaire musical qu’il a élaboré.

e-SaxBow
Florent Colautti : e-String
François Wong : saxophone électrifié
Des archets électroniques pilotés via un ordinateur ; le son d’un saxophone transformé par des modulateurs d’ondes… Le duo e-SaxBow propose un choc frontal entre les musiques acoustique et électronique, le bruit et la mélodie, une création de matière vibrante et vivante.
Dans une recherche plastique et expérimentale, Florent Colautti et François Wong construisent un matériel sonore inédit fait de nappes ondulatoires, de masses organiques, de pluies synthétiques, de sons abstraits et de cloches cosmiques. Florent utilise un instrument à cordes « maison », le e-String, hybride électronique/acoustique. Il pilote des archets électroniques qui excitent les cordes depuis un ordinateur, les vibrations récupérées, il en transforme le son…
François reprend le son d’un saxophone à l’aide d’une cellule/micro placée dans le bec. L’onde est amplifié puis transformée par une chaîne de pédales analogiques/numériques et diffusée par un amplificateur à lampes.

Hubbub
Frédéric Blondy (piano), Bertrand Denzler (saxophone ténor), Jean-Luc Guionnet (saxophone alto), Jean-Sébastien Mariage (guitare éléctrique) et Edward Perraud (batterie)
« Hubbub s’applique à se construire une identité propre où chacun doit, en privilégiant l’unité du groupe, trouver sa place dans un kaléidoscope bruissant et tendu de microsons et de micromouvements. Chacun de leurs concerts est un événement. » - Gérard Rouy, Jazz Magazine _
L’ONCEIM est soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication

Répondre à cette brève

 

Contact