16 mai - Première soirée Off-Cells - Marseille

Inversus Doxa soutient les soirées Off-Cells
Samedi 16 mai - 20h30 - La Livery - Marseille

Lecture-performance
Laetitia Merli (anthropologue spécialiste du chamanisme en Mongolie, Sibérie et réalisatrice)
Robin Decourcy (performeur, chorégraphe, improvisateur)

et

Concert
Michel Doneda (saxophoniste, improvisateur)
Natacha Muslera (poète vocale, improvisatrice & compositrice)

Ouverture des portes 20h15. A 21h pile, ça commence. Entrée 5 + 1 euros d’adhésion
La Livery - Marseille
4 rue Duverger 13002 Marseille
Métro / Tramway Joliette ou Métro Jules Guesdes Bar et snack sur place.


Intérieur - extérieur
Anthropologique et dansé Lecture : Laetitia Merli
Performance : Robin Decourcy
Beaucoup de discussions nourrissent notre amitié - art et chamanisme demeurent-ils inconciliables - aussi cette expérience double de nos activités, art et recherche - où en sommes-nous aujourd’hui, chacun, par rapport à nos lectures sur les états altérés de conscience - soin vers le soma, soma vers le soin - qui mettrait en perspective et en périphérie le problème de nomination de termes encombrants - nous voulons nous fréquenter de nouveau mais ailleurs et avec vous.
Laetitia Merli est anthropologue (Docteur de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris) et réalisatrice de documentaires, spécialiste du chamanisme en Mongolie et Sibérie ainsi que des thérapies psycho-corporelles en Occident. Formée en Réalisation Documentaire à l’Université de Manchester et à Paris auprès de Jean Rouch et de Stéphane Breton, elle a été Maître de Conférence à Manchester en Anthropologie Visuelle, chercheur associé à l’Université de Cambridge puis directrice artistique du Festival International Jean Rouch au Musée de l’Homme. Fondatrice de l’association Gens de Terrain pour le développement du documentaire à caractère ethnologique, elle participe maintenant à de nombreux projets dans la région PACA. Dans son nouveau projet « Aujourdhui les chamanes », film documentaire sur le chamanisme en France qui a gagné un appel d’offre de la Mission du Patrimoine du Ministère de la Culture, elle propose une balade phénoménologique à la rencontre de chamanes d’aujourd’hui. Ce film sera bientôt disponible en DVD.
http://assr.revues.org/24657
Robin Decourcy est un performer, chorégraphe et plasticien français. Il suit des études à la Villa Arson et aux Beaux Arts de Mexico DF, produit des performances et réalise des vidéos-danse. Il monte le lieu d’art alternatif le Désappartement à Nice puis une association d’artistes-randonneurs autour de la Méditerranée. Sa pratique in situ, d’abord comparable à un art d’atmosphère et conviant un public intime, s’est modifié au cours de ses voyages en Chine, au Tibet, au Mexique, en Amérique Latine et en Amérique du Sud où il travaille de plus en plus. Sa rencontre avec Julyen Hamilton, Lisa Nelson, John Giorno, Yvonne Rainer et différents créateurs du mouvement Fluxus le mène à intégrer et à transposer des techniques de poésie sonore et de composition instantanée, pratiques qu’il enseigne aujourd’hui sous différentes formes (Trek Danse, Trans-Control). Il intervient en tant que pédagogue dans des structures dédiées à la danse et a collaboré en tant que chorégraphe, interprète ou regard extérieur avec Mathias Poisson, Virginie Thomas, Sherwood Chen, Jules Beckman, Mathilde Monfreux, Olivier Féraud, Claire Ruffin, Camille Boitel, Loïc Guénin, Alexandra Guillot, Balkis Moutashar, Aude Lachaise, Caroline Bouissou, Christophe Boursault, Marjorie Burger-Chassignet, Galaad Le Goaster, Sébastien Badachaoui, John Deneuve, Julien Ottavi, Joachim Montessuis, Christelle Piccitto, Olivier Muller.
http://www.documentsdartistes.org/d...


Saxophones : Michel Doneda
Voix : Natacha Muslera
Nous avons joué ensemble il y a 13 ans, Michel Doneda, comme à beaucoup de musiciens de ma génération, m’a ouvert des dimensions sonores que je ne soupçonnais pas, Cela a été un tremblement de corps et d’esprit, profond. Des choix vitaux à partir de cette rencontre. Aujourd’hui, ensemble, voix et saxophone, langage presque ruine et souffles se jettent dans le vide et l’’excès, pour tenter une expérience libre, dans cet espace là. Depuis 1991, Natacha Muslera ne cesse de déterritorialiser la voix et le langage.
Dans les années 90, tout en étudiant à Paris des chants européens et extra-européens (classique, indien, jazz, médiéval, contemporain, polyphonique), Natacha développe une approche transversale de la voix, allant de la chanson et poésie expérimentale, à la musique improvisée, au sein de collectifs et groupes indépendants. Aujourd’hui il en émane une oeuvre protéiforme : performances sonores et plastiques, films et vidéos, improvisations et compositions, pièces radiophoniques, laboratoires de recherche vocal, poèmes, manifestes, conférences, installations, enseignement.
En 2012, elle crée Choeur Tac-til, un choeur expérimental, dans lequel elle conçoit une écriture tactile en "process", associé à un dispositif numérique et mécanique.
Le centre nationale de recherche musicale de Marseille l’accueille en résidence et soutien cette recherche. Les créations sont joués en France et Italie, Grèce, Palestine, Russie, Belgique, Allemagne, Québec, Hongrie, Espagne, Autriche, Suisse, et édités chez Monotype records, Label Vand’Oeuvre, Objet direct.
Les pièces vocales diffusées sur des radios nationales, internationlaes et indépendantes (France Culture, France Musique, Radio Classica rne, Libertaire, Grenouille, Galère etc..).
Actuellement elle collabore avec eRikm, Jean Sébastien Mariage, Cécile Duval, Catherine Jauniaux, Choeur tac-til, Patrick Portella, Michel Doneda.
http://schnidom.free.fr/natacha/ 

Répondre à cette brève

 

Contact