18 Février - Frederick Galiay - Space Time Continuum - La Muse en Circuit

Mercredi 18 Février à 19h30, à la Muse en Circuit,
18 rue Marcelin Berthelot, 94140 Alfortville.
MuseInsitu #3
Les événement MuseInsitu sont accessible uniquement sur invitation. Les places étant limités, n’oubliez pas de réserver au 01 43 78 80 80 ou info@alamuse.com

"Space Time continuum" est le second volet d’un tryptique pour basse électrique et procédés électroacoustiques.
Ces trois pièces sont très fortement inspirées des musiques cérémonielles Asiatiques.
Le premier volet était « Missing Time », paru en 2013 sur le label Inversus Doxa.
La basse y est jouée avec divers objets (archets, métaux, résonateurs…) le signal électrique produit, divisé en deux circuits, subit en temps réel deux traitements électroacoustiques différents, également modulés par l’instrumentiste. Les deux signaux distincts sont dirigés vers deux systèmes d’amplification indépendants.
Chaque amplificateur est ensuite « repris » par plusieurs points de captation. Cette pièce qui est la recomposition de ces multiples « points de vue » sur la même musique est un hybride, entre installation, écriture instrumentale, improvisation et composition électroacoustique.
Dans le présent opus, Max Msp sera utilisé pour enregistrer des incises de la partition jouée en temps réel, à des moments précis et pour diffuser ces bribes à d’autres endroits de l’œuvre, transformées (filtres, compressions, réverbérations, saturations etc…) et spatialisées. La composition instrumentale est assez « ouverte » et bien que toutes les propositions soient écrites, l’instrumentiste garde une grande marge d’interprétations possible du propos alors que l’ordinateur, de son côté, suit une partition immuables dans le temps comme dans ses actions.
De la sorte, la pièce peut varier d’une interprétation à l’autre, au niveau des reliefs et des timbres mais jamais au niveau de la forme. Le patch Max Msp a été conçu à La Muse en Circuit d’après ma partition graphique, par Wifried Wendling et Camille Lézer, puis développé avec l’aide de Kasper T. Toeplitz.
La troisième partie sera composée fin 2015 au cours d’une résidence en Asie du Sud Est (Myanmar, Thaïlande, Laos et Cambodge), dans le cadre du programme « Hors les murs » de l’institut Français.

Photo Pierre Gondard©

Répondre à cette brève

 

Contact