19 Mars - Sleaze Art (Bass Unit) - Tours

Le Temps Machine
45-49 rue des martyrs, 37300 Joué-Lés-Tours, Centre, France
Jeudi 19 mars - 20h30

Abonné 8€ Réduit 8€ Location 12€ Plein 15€
RÉSERVEZ en ligne sur www.letempsmachine.com

Eryck Abecassis / Frederick Galiay / JB Hanak / Kasper T. Toeplitz

Le travail du compositeur Kasper T. Toeplitz commence dans les années 80 et investit les champs « institutionnels » de la musique contemporaine (GRM, IRCAM, Radio France) autant que les marges des musiques expérimentales, inclassables, noise et électroniques. Opéras, pièces pour la danse (Olivia Grandville, Emmanuelle Huynh...) ou le théâtre, dispositifs « mixtes », Toeplitz intégrera au début des années 2000 l’ordinateur à son travail, via le langage de programmation MAX, qu’il finira par hybrider à sa basse – son premier instrument.
Parmi tous ses projets, Sleaze Art (un orchestre de guitares réactivé après une longue pause) est peut-être le plus représentatif de son travail – et du côté punk futuriste de l’imagerie qu’il offre à voir. Rebaptisé Sleaze Art (Bass Unit) et réunissant aujourd’hui un groupe de quatre bassistes, en quadriphonie, il nous parle ainsi de ce projet comme « un grondement sourd constant, des explosions de tremblement de terre, de lents mouvements de plaques tectoniques ». Une plongée totale dans le son donc, bien loin d’un concert de « noise » classique, mais comme un moment unique d’immersion dans des strates sub-harmoniques et ultra physiques, aidé en cela par la quadriphonie et un appareillage high-tech de traitements (ordinateurs, effets, synthés modulaires), des basses mutantes d’Eryck Abecassis, Frederick Galiay et JB Hanak (de dDash et dDamage), expérimentateurs chevronnés dont l’association, rien que sur le papier, évoque déjà une idée de puissance sonore et de richesse de « matière » ultimes.

Co-plateau avec :
CHARLIE O.
AU NORD/JOURNEES BLANCHES
RIEN VIRGULE

Répondre à cette brève

 

Contact