Baise en ville - nouveauté discographique Vand’œuvre (vdo 1339)

Natacha Muslera : voix, microphone / Jean-Sébastien Mariage : guitare électrique

Du côté de l’action...

Qu’elle est la fonction d’un Baise-en-ville ? Il sert à s’extraire d’un quotidien afin de vivre une expérience transgressive où les notions d’espace et de temps se déforment...
Côte à côte, voix et guitare sont branchées chacun sur un ampli Fender, à armes égales et dans le même champ. Les rôles de soliste s’échangent, disparaissent ou se confrontent avec une urgence maîtrisée, loin des agitations feintes, provoquant entrelacements, esquives et virages abrupts.

Ce duo respire comme l’improvisation qu’elle illustre : sans concession, dans l’instant !

Natacha Muslera est une artiste sonore qui s’inscrit dans la grande lignée des improvisateurs vocaux, dont Phil Minton apparait comme étant aujourd’hui le chef de file. Sa technique vocale très personnelle, reposant sur la maitrise parfaite du rapport au microphone et à l’amplification lui permet, en solo ou lors de confrontations avec de redoutables instrumentistes, comme erikM, de définir un idiome d’une belle abstraction. Elle apporte, avec Baise en Ville, une touche dynamique à la grande famille des poètes sonores.

Jean-Sébastien Mariage a plus d’une corde à sa Gibson. Improvisateur (avec les groupes Hubub ou Wiwili, par exemple), il croise le fer dans de nombreuses formations témoignant de son ouverture esthétique. S’il y avait un jazz nouveau, il en serait le guitariste, avec ce sens de l’attaque qui caractérise les meilleurs guitaristes de rock... ceux qui savent soutenir avec délicatesse les envolées vocales de leur partenaire.

acheter : ici

CCAM-EDITIONS - rue de Parme 54500 Vandœuvre
bruno@centremalraux.com - www.centremalraux.com/disques

Répondre à cette brève

 

Contact