Chamæleo Vulgaris et PAK en concert aux "3 Frères" - Paris - Samedi 5 novembre

Samedi 5 novembre 2011
Les 3 Frères, 14 rue Léon, Paris 18 (M° Château-Rouge / La Chapelle)
20h30 - 5€ - Bar et restauration sur place

Chamæleo Vulgaris plays Romero :
Ciné-concert sur un re-montage par Frederick Galiay du film "The Night Of The Living Dead" de George A. Romero.
Jean-Sébastien Mariage : guitare électrique
Frederick Galiay : basse électrique
Franck Vaillant : batterie
« La nuit des morts vivants », film culte s’il en est, avec un pouvoir d’épouvante encore accru, d’abord par l’amputation de la plupart de ses dialogues, réduits à l’embryonnaire, ensuite par l’inquiétante étrangeté de la musique de Chamæleo Vulgaris, aux matières incisives et aux rythmes tranchants. La greffe a réussi : spectaculaire et sanglant.


PAK (NY) :
Ron Anderson : basse électrique, composition
Keith Abrams : batterie
Invitée, Eve Risser : clavier, flûte
Retour en Europe et bref passage à Paris des inoxydables new-yorkais de PAK, avec leur tout nouveau « Secret Curve » (sorti sur le label de John Zorn, Tzadik)  : un disque qui peut parfois sonner jazz, mais avec la toute puissance d’un punk progressif rageur, dont ils nous livreront une explication live en règle. Des structures rythmiques complexes et véloces, pouvant à l’occasion se déconstruire jusqu’à l’épure, une priorité donnée à l’instant : un défi lancé à l’auditeur.

Secret Curve



"Totally unique and killing !" – John Zorn

“Rest assured : an album like Secret Curve will only be released once or twice every decade.” Disagreement.net

“Anderson has willed into being something so mind-bending, frenetic, and complex—but tight and composed—that it mocks attempts to fit it into genre boundaries or even find points of reference to map its trajectories. This is a record that even normally cautious aficionados might use the word “masterpiece” to describe.” - Justin Vellucci – Brooklyn Rail

“Like Anderson’s past work with the Molecules back in the late 80’s/early 90’s, PAK explores equally manic sonic terrain, built on fractured, lightning fast time changes, Anderson’s wild, twisted yet melodic soloing and chaotic vocal accents. Although Anderson’s past releases have always exploded with energy and ideas, PAK is the first to fully actualize his musical vision with its pristine production values and compositional embellishments.” Paul Lemos – Big Takeover #55

“It would be hard to imagine anything more perfect... Pushing both speed and accuracy to the limit, the pair run through 46 minutes of metronome-busting changes” - Dave Mandl -Wire

Répondre à cette brève

 

Contact