Catalogue des disques

Paiement sécurisé par carte bancaire via le compte Paypal de l’association Mutatis Mutandis. Tous les CD sont vendus port compris. Une adresse de livraison sera demandée lors de la transaction. Pour toute question, vous pouvez nous contacter à l’adresse : catalogue@inversus-doxa.fr


Frederick Galiay : Missing Time

Frederick Galiay : basse électrique

Inversus Doxa - 2013 - Ref. IDMM001 - 15€

Part I  Bönpo Ouverture/Capture      
Part II  Electric Sun/Manipulations     
Part III Strates/Exposure            
Part IV Magnetic Sleep/Machine room  
Part V  Black Out/Space Journey      
Part VI Théophanie                
Part VII Break Point/Retour           
Part VIII Bönpo Clôture/Marks

durée totale 55’         

Musique composée, interprétée, enregistrée et mixée par Frederick Galiay
Mastering par Norscq

Missing Time : Part I Bonpo Ouverture : Capture



Photo : Frederick Galiay
Graphisme : Jean-Sébastien Mariage



Missing Time est une pièce en huit parties, composée pour un soliste à la basse électrique en interaction avec un dispositif d’amplification, un dispositif de "prise de son active" et, pour la version concert, un dispositif de diffusion.

Cette pièce est une composition à plusieurs niveaux avec différentes permutations possibles. La partition est une vue globale et non linéaire du champ des possibles autorisés, et n’étant pas conçue comme une trame à suivre dans sa temporalité, elle laisse à l’interprète le soin d’agencer les différentes propositions.

L’œuvre se présente sous la forme d’un laboratoire sonore en temps réel, une expérience d’immersion, développant une mécanique des relations spatiales et temporelles existant entre les sons.

Le dispositif qui permet d’intervenir sur le son à différents endroits de sa progression, de son émission à sa résonance, est pensé comme un méta-instrument, une machine à plusieurs niveaux de générations et d’interconnections sonores.

Le processus de création se caractérise par une focalisation sur le son et les ressources élargies de l’instrument - celui-ci poussé dans ses ultimes retranchements - et par la dissection et la mise en lumière des éléments constitutifs des sons (attaques, transitoires, résonances...), eux-mêmes considérés comme éléments structurant la composition.


Le "missing time" définit le temps manquant dans la mémoire des "ravis", à la suite de prétendus enlèvements d’humains (abductions), à bord d’O.V.N.I.

Les huit mouvements de l’œuvre symbolisent, d’une manière métaphorique et assez librement, les huit phases présentes de façon récurrente dans les témoignages d’abductés.

Lien : Chroniques du disque

1 Message

  • Frederick Galiay : Missing Time 28 novembre 2014 14:01, par Alex

    Wow.. I just got the chance to listen to this particular work and I was mind blown by the beauty of it. It was as if watching a thriller film. I could not recognize the instruments used for this work, but the sound produced by them was something heavenly.

    Windows 10

    Répondre à ce message

Faire un commentaire sur cet article

Contact